15/03/2014

 

Ou comment humour sexiste et couardise m'ont fait quitter un webzine.




























































































 (inspiré d'un portrait de Jeanne d'Arc)










« Si t'es un jeune, homme, blanc, hétérosexuel, issu d'une classe aisée, y a beaucoup de chances que pour toi, l'expérience de la discrimination ce soit vraiment pas quelque chose qui t'interpelle, et c'est très facile de croire que ça n'existe pas. C'est pas de ta faute, je pense pas qu'il faut blâmer ces gens-là, il faut juste les amener à prendre conscience que c'est pas parce que toi tu ne ressens pas ou tu ne vois pas dans la rue de la discrimination éclatante, que ça n'existe pas et que l'égalité entre les hommes et les femmes est une chose réglée. »









Lien vers le SCUM Manifesto de Valérie Solanas : ici.

__________

26 commentaires:

  1. Héhé c'est super bien ! (et puis t'as pas dit que j'ai été bête au début de la conversation aussi...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'était pas important du tout, tu te trompais et tu t'en es rendu compte :)

      Supprimer
  2. C'est quand même dommage de ne mettre que les citations qui t'arrangent et de décontextualiser la plupart d'entre elles (surtout quand tu prends tant de soin à citer différentes auteurs tout au long de la note).
    Mais bon c'est pas bien grave en soit.

    Je regrette simplement que tu m'associes avec Bohorg dans cette anecdote alors que c'est clairement avec moi que tu as eu un différent. Les auteurs ont, pour la plupart je pense en tous cas, regretté ton départ aussi brusque.

    Après, bon, a moins que tu n’ai pas d'autre sujet, j'avoue ne pas comprendre cette persistance a vouloir me casser du sucre sur le dos. Si je suis un argument de vente en puissance, préviens moi, je pourrais peut-être en tirer quelque avantage pécuniaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://25.media.tumblr.com/0edc729b5351a10f93338abf9ffda142/tumblr_mfdftdCjrh1qakc5ko1_500.gif

      Supprimer
    2. Si ces citations sont véridique, aussi ^rise hors de contextes soit-elles, tu devrais quans même faire une réflexion personnelle. À moins que tu n'es toutes les discutions comme preuves?
      (Voir ici l'ironie de ne jamais croire une ''victime''.)

      Supprimer
    3. Je viens de lire cet article car ma sœur l'a posté, et que ça m'as intrigué, et quand je dis lire c'est tout avec les petit caractère où on doit sortir la loupe, les mots en travers, bref, tout sauf les commentaire à part les quelques premiers que je vois.
      Bizarrement, je me doutais qu'après cet article il y aurait une réponse de la personne concernée qui n'as visiblement pas attendu de tout lire pour poster. Car oui certes l'auteur l'as nommé et a cité le nom d'un autre groupe, mais a bien spécifié au final que ce petit récit plein de mésaventure n'est qu'un témoignage sur le sexisme qui se défile par les "blagues" (dans ce cas ci) crasseuse qui sont, d'après ce que j'ai pu lire, récurrentes.
      Après personnellement, le m'en tape le coco nuts de qui en particulier sur ce témoignage, mais c'est fun (second degrés ce coup-ci hein ;) ) comment le sexiste concerné reste bloqué sur un détail et se fait victime de la chose sachant que "casser du sucre dans le dos" c'est en l'absence de la personne or t'es la, et t'es censé être "auteur" d'après ce que j'ai compris.

      Bref, pauvre mon où certaines aberrations de ce style refont surface de plus en plus après tant d'année a se battre pour une simple notion ..... Le Respect

      Dr.Bely

      Supprimer
  3. Je trouve ta décision courageuse et cette BD l'est tout autant (en plus d'être magnifique). On pourrait s'interroger sur cet attachement mordicus aux formes d'humour qui s'en prennent aux moins privilégié.e.s, ces réactions violentes de rejet quand une telle attitude est mise en cause, ce fait d'être persuadé.e qu'on est vraiment très drôle et que celles et ceux que cela ne fait pas rire (voire souffrir) ont tort. Accuser les autres de mettre une mauvaise ambiance sans se demander si on n'est pas soi-même celui ou celle qui gâche la fête.

    RépondreSupprimer
  4. Bien sûr qu'on te regrette.

    J'aimerais juste préciser que l'intervention de ton chevalier à avant tout été mal pris pour sa violence. Chose que tu omets en partie. Ce qui fait ta force, c'est la patience que tu mets pour expliquer tes idées face aux gens bouchés.

    Bon,
    à bientôt l'abeille.

    Ps; très belle Jeanne d'Arc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. La patience est en effet un bien précieux ; je comprends la colère qui peut surgir quand on voit des personnes l'épuiser avec insouciance et irresponsabilité.

      Je crois que la violence du chevalier vient légitimement châtier ceux qui se sont attachés à perdre les batailles de la raison et du dialogue.

      Supprimer
  5. Cette bd est non seulement hyper bien dessinée (vraiment, wahou, et même la typo est top chouettos), ce qu'elle raconte est super intéressant et très très rageant. Je ne connais pas ce magazine et je lis ton blog en cachette, mais cette fois je laisse un commentaire nul pour dire que c'est vraiment très bien.
    Pardon pardon.
    En tout cas, dix mille coups de poings dans la face de ces gens nazes et j'espère que la mentalité va un peu changer (notamment en lisant ta note qui décortique tout et qui met bien le doigt sur ce fonctionnement tordu et idiot). Bravo encore pour cet article très pertinent et avec une réflexion en béton armé youplaboum !
    Et puis courage et j'espère que tu vas trouver un autre magazine avec de plus chouettes personnes parce que tes bds sont cool comme le feu.

    RépondreSupprimer
  6. On parie combien que les concernés vont venir chialer ?

    En fait, je me fiche des protagonistes (sauf toi et ton amoureux), de leur sort et du contexte qui à mon avis a déjà été suffisamment développé, alors que je découvre l'histoire. Mais ce genre d'histoire, j'en vois tellement, ça arrive dans tellement de situations, que ça en dit long sur à quel point certains gars sont atteints dans leur egocentrisme et leur peur de remettre leur comportement en question. Bref, la lâcheté vient d'eux.

    Tu dessines très bien en tout cas, je te souhaite bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  7. Bravo. C'est très beau et tu ajoutes vraiment une pierre à l'édifice.
    Parce que oui, c'est usant de devoir se battre.

    Quant aux personnes qui critiquent plus haut une violence des propos dudit Grégoire... Vous croyez quoi, que les suffragettes ont obtenu le droit de vote en minaudant un petit "ooooh s'il vous plaît" mielleux ?
    Non seulement on est une minorité opprimée, mais en plus faudrait qu'on demande gentiment et qu'on fasse pas trop de bruit... sans déconner.

    RépondreSupprimer
  8. Wow...
    Cet article est de toute beauté !

    Je regrette juste que tu aies l'air de sous-estimer la valeur du caca dans l'humour.

    Sinon, ce post respire le sang froid et l'intelligence, beaucoup de personnes dans la même situation que toi auraient choisi une méthode moins esthétique et beaucoup plus virulente. Pour ça, bravo.
    Pour le reste aussi.
    J'espère que Grégoire ne dort pas avec son armure, hein...

    RépondreSupprimer
  9. Bravo pour ce billet aussi juste que merveilleusement dessiné, dans toutes les professions on est confrontées à ce genre de pénibles situations, c'est important de se rappeler qu'on est pas seules!! Et ce dessin de toi en Jeanne d'Arc est magnifique et très inspirant!!

    Marie

    RépondreSupprimer
  10. Je rencontre des Groumpf et des Pug tout autour de moi. Je t'envie et t'admire d'avoir su en débarasser ta vie : ces gens sont toxiques.

    Merci pour ce témoignage !

    RépondreSupprimer
  11. J'ai vraiment envie de te féliciter pour le travail que tu as effectué sur cette note. Tu comprendras juste que je n'ai rien à dire sur le message.
    Tu maîtrise vraiment le médium à ton avantage.

    Chapeau pour ça.

    RépondreSupprimer
  12. Un combat que je rencontre malheureusement tous les jours, partout. Merci pour cet article bien construit et magnifiquement dessiné.

    RépondreSupprimer
  13. Je suis sous le charme des illustrations et sous le choc de la connerie de ces personnes. C'est toujours un infini plaisir de venir ici, tu es une jeune femme intelligente et brillante. Tu n'as pas besoin de conseils car tu sais très bien te défendre. Tant pis pour Bohorg, ils savent très bien ce qu'ils ont perdu.
    Bravo Roxanne.

    RépondreSupprimer
  14. (Merci. Pour le texte, les illustrations et cerise sur le gâteau, un magnifique AutoEpicFail de Groumpf. Je souris. Y'a rien à ajouter.)
    Pis bon "C'est qu'une BD" faut avoir "de l'humour".
    LoLiLoL

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour et merci pour ton courage. Ce n'est pas facile de dire ce qu'il en est, d'oser se dresser quand on voit comme le féminisme est mal considéré et comme se cacher derrière l'humour rend blanc comme neige. Il n'est pas facile de chercher à simplement aider les gens à reconsidérer leurs propos alors qu'on nous répète qu'on est inférieures, bonnes qu'à être baisées et rabaissées, inaptes, et qu'on devrait rester chez nous à servir de vache à lait.

    Je ne peux que t'inviter à joindre ton témoignage sur le site de MHFreq.
    Et concernant l'humour, personnellement j'ai adoré lire "L'humour est une chose trop sérieuse..." de UneHeureDePeine. Il y explique très bien pourquoi l'humour n'est pas quelque chose de sain.

    De plus, ajoutons à ça que les gens ont tendance à reproduire les stéréotypes qui leurs sont destinés, et le sexisme/homophobie/transphobie/racisme/etc et l'humour d'exclusion devraient être traités comme une épidémie virale.

    RépondreSupprimer
  16. Bravo à ton chevalier ! J'en ai de plus en plus marre, pour ma part, de rester patiente face à ces bouchés qui abusent de ma patience sans vergogne... et sans jamais, au grand jamais, se remettre en cause. Alors je deviens plus agressive, puisqu'aucun comportement ne changera rien face à ces gens-là.
    Ne t'épuise pas si ça ne sert pas !

    RépondreSupprimer
  17. Joliment fait.

    Je me permet un droit de réponse, puisque je suis nommé clairement. Mes deux interventions que tu as choisi sont, même hors contexte, pas très malines. Quoiqu'en discussion privée on a pu rigoler ensemble de trucs bien "pires", et c'étaient des moments sympas. On avait pas mal discuté ensemble pendant un certains temps, de sujet assez intéressants. J'avais cru faire de mon mieux pour expliquer que j'ai pour habitude de beaucoup pratiquer l'humour de second degré. J'avais cru que c'était totalement OK avec toi, et je me suis trompé, je n'ai pas du comprendre à quel point, pour toi, il n'y avait pas matière à rire. Et surement que ces deux interventions que tu cites sont arrivées au pire moment de ce que tu appelles ce "clash".

    Maintenant, je suis un peu écoeuré par deux choses :

    - Faire passer l'ensemble du groupe privé Bohorg, et donc tout ses membres pour un repaire de machistes éhontés. Je me rappelle pourtant y avoir pas mal rigolé avec toi et tes montages marrants de pugs dans ce même groupe. Ta BD est suffisamment bien faite pour entretenir le doute. Tu ne cites que deux membres, mais tu parles aussi du groupe entier. Il y a dans ce groupe des gens biens (tu m'en exclus, soit), qui ne méritent pas ça.

    - Passer sous silence les menaces physiques de la part de ton chevalier à base de "si je te vois, je te pète la gueule". J'imagine que tu t'es peut-être sentie aussi violemment prise à partie (par moi aussi j'imagine). Mais c'est comme ça, je suis sorti de mes gonds en lisant ça.

    J'ai lu ton article avec attention, et tous les commentaires les accompagnant. J'encaisse la violence de certains (la plupart), Internet est un espace libre ou chacun peut avoir son avis sur les choses et les gens. Je sais qui je suis, et ce que tu représentes de moi n'a rien à voir avec mes opinions. Mais je ne cherche à convaincre personne ni à passer pour une victime.

    Enfin, dernière chose, j'ai démissionné de l'administration du webzine Bohorg et je n'y participerai plus de près ou de loin, en espérant que le webzine sera ainsi épargné par cette histoire, puisque les personnes qui le composent n'ont maintenant plus rien à voir avec cette discussion. J'ai surement fait une erreur dans cette affaire, mais il n'en reste pas moins que tu m’écœures.

    Je viendrai de temps en temps lire les éventuelles réponses, qui je pense ne manqueront pas de violence. Après tout, vu la gueule d'un pug, ça doit aimer les coups ces bêtes là.

    RépondreSupprimer
  18. C'est vraiment très beau graphiquement, très travaillé et c'est une bonne initiative ^_^ beaucoup de filles/femmes ont du mal à protester contre le sexisme, qui parfois est même considéré comme "normal". Les deux gus peuvent bien venir se poser en victimes, tu as bien fait de partir et tu es très courageuse.
    Tu connais le tumblr Projet Crocodiles ? Ce sont des notes de Thomas Mathieu qui illustrent les témoignages de femmes qui subissent la discrimination, passe voir si tu as le temps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je connais, difficile de passer à côté quand à la fois on est féministe et s'intéresse à la BD :-3
      (et merci !)

      Supprimer

Bzzzz !